Pour le rétablissement d’un mouvement 2011 transparent et équitable !

mercredi 5 janvier 2011
par  sudeducoise

Pétition qui sera remise à la CAPD du 3 Février

En 2009, l’intersyndicale avait déjà dénoncé le projet de modification du mouvement départemental (phase informatisée unique, suppression de la 2nde phase, diminution du nombre de vœux de 40 à 30, vœu géographique obligatoire sur 7 zones très étendues pour les non-titulaires d’un poste, création des postes de TRS et modalités d’attribution des associations de postes par les IEN, bonification points échange LV…) mais l’Inspecteur d’Académie a tout de même mis en œuvre les directives ministérielles (note de service n°2009-155 du 28/10/2009).

L’expérience du mouvement 2010 a fait les preuves de l’inefficacité et des dérives induites par ces nouvelles modalités, en rendant les nominations plus complexes et plus opaques : pas de bond significatif du nombre de nominations à titre définitif (alors que l’IA a usé de cet argument pour modifier les règles du mouvement), une cinquantaine de collègues non nommés après la rentrée, affectation de certains collègues sur des postes sur zone géographique très éloignés de leur domicile. Le mouvement 2010 a engendré des tensions entre les collègues et des suspicions bien légitimes (bonification arbitraire des 10 pts LV équivalente à 10 ans d’ancienneté, système de nomination TRS bricolé en circonscription non compris).

  • Pour le mouvement 2011, l’IA enfonce le clou. En plus de maintenir les mesures de l’an passé, il rajoute des contraintes supplémentaires pour adapter de gré ou de force la carte des mutations des personnels à celle de ses postes vacants :
  • Un vœu TRS serait obligatoire pour les non titulaires en plus du vœu géographique
  • Pas de vœu géographique sur toute la zone nord du département qui sera neutralisée (Grandvilliers, une partie de Beauvais Nord, Saint Just en Chaussée, Noyon et une partie de Margny lès Compiègne) voir carte sur notre site
  • Les autres zones seraient remodelées à la taille de deux circonscriptions (donc très étendues)
  • Des points « fidélité » pourraient être donnés aux collègues qui resteraient au moins 2 ans sur un poste TRS
  • Maintien du dispositif des postes bloqués sur postes entiers, plus pour les néo titulaires (ex- PE2), mais pour les PE stagiaires recrutés aux concours 2011 pour pallier à l’absence totale de formation l’an prochain.

Par ces choix, L’IA veut renforcer l’aspect « plan de carrière individuel »au détriment des règles collectives seules à même de garantir l’équité et la transparence du mouvement.

Le SNUipp-FSU, le SNUDI-FO, SUD-Education s’opposent à ce projet départemental de circulaire du mouvement qui sera à l’ordre du jour de la CAPD du 13 janvier et soumise au vote à celle du février.

Il confirme les atteintes graves au contrôle que vos délégués exerçaient auparavant, garantissant la transparence à chaque étape du mouvement. Il persiste dans les inégalités et l’opacité des opérations.

Avec l’intersyndicale, les enseignants soussignés exigent :

  • l’abrogation de la note de service n° 2009-155 du 4 novembre 2010 ;
  • le respect du paritarisme par le maintien de toutes les CAPD (y compris celle du mois d’août) et le contrôle par les élus du personnel de toutes les affectations ;
  • le maintien d’une véritable deuxième phase informatisée avec publication de la liste des postes restant à affecter et saisie de vœux ;
  • la primauté du barème dans l’attribution des postes, ce qui implique l’abandon du principe de postes réservés ou fléchés ;
  • le maintien de la possibilité de candidater sur un vœu géographique de façon non obligatoire et sur les regroupements géographiques antérieurs (plus d’une trentaine).

A signer et faire signer

Pétition à imprimer

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2022

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031